15Nov

Retour sur la 8ème édition du Kikk Festival à Namur

novembre 15, 2018 Newsroom , , 0

Le Kikk festival c’est quoi ?

Pour les retardataires c’est le festival international du Digital et de la Culture Créative.

C’est un regroupement d’acteurs importants du secteur de la Création Digitale. On peut donc y rencontrer des directeurs créatifs, des développeurs, des artistes, des animateurs ou encore des UX. Ces derniers viennent partager leurs expériences professionnelles ou transmettre leurs idées, leur savoir lors de Conférences, Masterclass et Workshops. Les thèmes abordés cette année étaient variés, du storytelling à la communication digitale, de la VR au machine learning, du design connecté au mapping…

Nous avons ici choisi seulement 2 conférences parmi les 10 auxquelles nous avons assisté. Nous avons sélectionné deux conférences qui nous ont semblé représenter le plus le Kikk (et parler de conférences trop techniques nous ferait perdre quelques lecteurs 😉 ) :

  • Lead the Change, Find your own voice, style & evolve par Marco Coppeto de Ueno (Full-service Creative Agency)
  • Putting the “Story” into Storytelling par Graham McDonnell du New-York Times

 

 

Lead the Change, Find your own voice, style & evolve

Au centre de cette conférence nous trouvons l’écoute, le partage et la confiance en soi.

Ce qu’il traduit par “Lead the change” signifie qu’il faut initier le changement, être porteur de ce changement ! Et pour y arriver il faut se poser les bonnes questions.

Keep Learning : Continuer d’apprendre.
Nous ne parlons pas d’apprentissage scolaire mais d’apprendre via nos expériences et celles des autres. Restez vous-même avec votre caractère et vos compétences, apprenez des autres comme ils peuvent apprendre de vous. Les différences de chacun font la force d’une équipe.

Listen : Écouter.
C’est comme ça qu’on dialogue, en commençant par écouter. Écouter les clients, vos collègues, et surtout écoutez-vous vous-même, “Trust your guts” faites-vous confiance.

Learn everything, forget it and then create. Pour amorcer le changement il faut tout apprendre, tout oublier, et après créer !

 

 

Putting the “Story” into Storytelling

Graham McDonnell, directeur créatif du contenu au NY Times, nous démontre l’importance de l’histoire, de comment on la raconte, avant l’importance du support. Il insiste surtout sur comment faire passer un message sans perdre la cible.

Cette conférence s’est articulée autour de 3 points :

  • Hide the vegetable: cachez les légumes
    C’est une métaphore, elle part du fait que lorsqu’un enfant ne veut pas manger ses légumes il les cache sous la purée, là, l’idée est que les légumes représentent le message de la marque et la purée est l’histoire dans laquelle vous cachez le message. 
  • Take them on a journey: Faites les voyager
    Il faut amener l’interlocuteur dans une histoire, le pousser à interagir, capter son attention afin qu’il se sente concerné par le sujet/l’histoire.
  • Keep them engaged: Gardez les invest-its
    Tout au long de l’histoire il faut que l’interlocuteur se sente impliqué/investi. Si le message est bien construit, il sera plus à même d’entendre le message et d’y adhérer.

 

 

Pour conclure, le Kikk, festival émergent dans cette petite ville de Namur, est en train de gagner ses lettres de noblesse et de se créer une étiquette internationale. Véritable laboratoire de culture créative émergente à la croisée du craft et de la technologie.

C’est un endroit merveilleux pour rencontrer des gens passionnés et tournés vers l’avenir, cherchant à créer du sens par le biais des Nouvelles Technologies.
Les 4 jours sont éreintants mais nous en reprendrions bien 4 de plus encore. Alors à l’année prochaine le Kikk !

 

Joséphine et Lou

Leave reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *