31Oct

Retour sur Agile en Seine édition 2018

octobre 31, 2018 Newsroom , 0

Cette année se tenait pour la 2ème fois à Paris l’événement Agile en Seine, une journée complète de conférences et de retours d’expériences autour de l’agilité. Les orateurs ont traité durant cette journée des principaux thèmes de la communauté agile, notamment l’agilité à l’échelle, l’intégration des UX dans les organisations agiles, le passage vers DevOps ou encore l’agilité en dehors du développement logiciel.

Deux conférences ont particulièrement retenu mon attention :

1 – “Comment concilier UX et agilité ?” de Sabine Condiescu
2 – “DevOps@TF1” par Guillaume Lepetit, ancien DSI de TF1

 

 

Comment concilier UX et agilité ?

C’est une question que j’ai souvent entendue sur différents projets auxquels j’ai participé. En effet, les métiers de l’UX restent jeune et donc il est nécessaire d’adapter certains acquis de l’agilité pour les intégrer dans de bonnes conditions. Comment intégrer des process de recherche UX qui prennent du temps dans un rythme agile ou on cherche en permanence à réduire la durée des cycles de production ?

De plus, au sein des grandes comme des petites sociétés, la recherche de méthodologies user centric et agile est un sujet que nous avons de plus en plus à développer ces dernières années.

Le point marquant de cette intervention est le parallèle fait entre l’agilité et le design thinking,  ces deux pratiques sont des courants de pensée proches et donc faits pour s’assembler. Ceci signifie que les UX Designer qui ont du mal à s’intégrer aux équipes agiles ne devraient pas rencontrer d’obstacles insurmontables.

La conclusion, manque selon moi de préconisations opérationnelles, à l’exception de l’utilisation du LeanUX. Ce dernier, bien qu’imparfait, fait clairement un pas dans le bon sens pour concilier les deux mondes. La préconisation principale faite ensuite était le test des méthodes dans notre contexte et l’amélioration continue, ce qui est certe une très bonne recommandation, mais un basique des principes lean et agiles.

 

 

DevOps chez TF1

La deuxième intervention, réalisée par Guillaume Lepetit traitait donc de la transformation DevOps chez TF1.

Plusieurs points très intéressants sur cette conférence à mon sens. Premièrement, nous avons ici la vision d’un DSI sur la transformation, et pas celle d’un coach agile / DevOps. Pour tous ceux qui sont en charge des transformations, c’est la vue du client qui a été exposée.

Au delà des problèmes inhérents à toutes transformations (problèmes RH, résistances basiques aux changements, etc..) ou des solutions apportées, certains sujets souvent peu abordés ont été mis sur la table.

Premier élément : La durée, puisque la transformation évoquée avait duré 6 ans pour la partie agile, puis 2 ans pour la partie devOps. C’est donc loin des demandes qu’on voit passer parfois “Recherche coach agile / DevOps pour nous accompagner sur notre projet de transformation à l’échelle qui devra être terminé d’ici 3 mois

Deuxième élément : le DevOps ne s’improvise pas sur un socle instable, il est nécessaire d’avoir déjà une certaine maturité agile (principe trop souvent oublié).

Troisièmement :  le niveau de changement qu’une telle transformation implique. On ne parle pas uniquement de changer des noms de postes et quelques réunions, mais ce sont bien des métiers et façons de travailler au quotidien qui changent radicalement. Une fois de plus, cela doit se faire dans la durée, avec un accompagnement de qualité et sur un socle de connaissance et de mindset sain et mature.

Enfin, une conclusion avec les erreurs et succès de leurs transformations suivi de quelques préconisations simples :

  • Utiliser l’agilité comme socle au DevOps;
  • Mettre beaucoup d’énergie dans la transformation et en faire un sujet prioritaire (la transformation demande un investissement important de temps, d’énergie, de moyens, etc… et sera donc voué à l’échec si elle est traitée comme un sujet de second plan);
  • Rechercher des succès rapides pour faire de la preuve par l’exemple
  • Avoir un sponsor assez haut placé (dans le cas présent, le DSI)

 

 

Pour conclure, sur cette journée à Agile en Seine, des conférences globalement de bonne qualité traitant de sujets d’actualité. A noter que le niveau de maturité dans le traitement des conférences reste tout de même très variable d’une session à l’autre.

 

Léonard

Leave reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *