13Déc

L’adoption des valeurs est-elle suffisante pour faire de votre équipe une équipe Agile ?

décembre 13, 2019 Blog , , , 0

Les puristes le disent souvent : « l’Agilité, c’est avant tout des valeurs. Peu importe le framework ou la méthode employée, vous êtes agiles si vous comprenez et que vous adhérez aux valeurs de cette méthode. »

En revanche, nous pouvons nous demander si adhérer aux valeurs Agiles est suffisant ?
Si c’est le cas ; pourquoi avoir tant de méthodes, de frameworks, de pratiques, de prescriptives sur l’agilité. Elles varient en termes de précision pour nous dire comment rendre notre équipe Agile !

En résumé, l’Agilité est-ce tout simplement une philosophie et un état d’esprit ? Ou au contraire, est-ce un ensemble de pratiques qui font écho à ces valeurs ?

 

Pour répondre à cela, je vous propose de nous pencher sur ce qui, d’après moi défini l’Agilité : le manifeste Agile (https://agilemanifesto.org/iso/fr/manifesto.html).

Le manifeste n’est pas très long mais c’est volontaire !

Tout le contenu superflu a été supprimé pour seulement garder l’essentiel de l’Agilité. Dit autrement, tous les mots du manifeste sont importants et permettent de comprendre ce concept.

Avant d’étudier les 4 valeurs de l’agilité, penchons-nous quelques instants sur l’introduction du manifeste Agile :

« Nous découvrons comment mieux développer des logiciels par la pratique et en aidant les autres à le faire. ». Le manifeste nous rappelle d’emblée l’objectif de l’agilité : mieux développer des logiciels. Dans la deuxième partie de cette introduction, nous découvrons davantage l’identité de l’agilité :  par la pratique (et en aidant les autres à le faire). Il existe donc plus de pratiques et de techniques que de philosophies. 

Pour la deuxième étape de notre compréhension de l’agilité, regardons ses 4 valeurs :

  • Privilégier les individus et leurs interactions aux processus et aux outils
  • Préférer des logiciels opérationnels à une documentation exhaustive
  • Favoriser la collaboration avec le client au lieu d’utiliser de la négociation contractuelle
  • Valoriser l’adaptation au changement plutôt que de suivre un plan.

Ces 4 valeurs sont bien loin des pratiques opérationnelles de l’agilité et définissent sa posture et son état d’esprit, ce qui rejoint ma première conclusion.

Peut-être trouverons-nous des réponses dans les principes sous-jacents ?

«Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont ils ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés. » Nous sommes clairement dans une préconisation de posture plutôt que dans une technique.

«Une attention continue à l’excellence technique et à une bonne conception renforce l’Agilité. » Cette citation ne nous dit pas comment procéder…

« À intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence. » Je ne vais pas vous écrire le manifeste complet, mais nous pouvons constater que même si les principes nous donnent une tendance plus opérationnelle, le manifeste n’explique pas pourquoi et comment il met en avant sa posture et ses objectifs.

Donc l’agilité, c’est avant tout un état d’esprit ;

Le problème c’est que pour être agile, il faut faire vivre cette philosophie. Et c’est là que cela se complique, parce que le manifeste ne nous dit pas précisément comment faire à part « utiliser la pratique ».

Entrent alors en scène les frameworks, Scrum, XP, Kanban, LSD, SAFe, etc… Et voire même les pratiques qui composent les différents frameworks : TDD, pair programming, rétrospectives, rituels, rôles …
Ces composants sont autant de techniques que des cadres pour mettre en place, pratiquer et vivre les valeurs du manifeste. Parce que oui, si vous adhérez aux valeurs du manifeste mais que vous ne parvenez pas à les traduire par des actes, votre équipe ne sera pas plus agile qu’avant.

 

On trouve souvent une image qui sépare « être agile » et « faire de l’agile ».
Car se sont bien deux choses bien distinctes. Mais au final, l’agilité c’est la fusion de ces 2 aspects : vivre des valeurs et savoir les traduire par ses actes.

Pour conclure, l’adoption des valeurs de l’agilité est indispensable pour que votre équipe devienne Agile. Les exemples de transformation échouées lors de la mise en place de frameworks sans changement de la posture et de l’état d’esprit sont légion. Bien que ce soit un prérequis, ce n’est pas suffisant, parce que en définitif, l’agilité n’est pas réduit qu’a cela. C’est tout simplement le lien entre la philosophie et ce qu’on est capable d’en faire sur le terrain.

 

Léonard

Leave reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *