Podcast : et si l’audio devenait essentiel dans nos communications ?

8 juillet 2021

Commençons d’abord par définir le terme podcast, qui est un terme anglosaxon né de la fusion entre deux mots : iPod et broadcast, qui signifie diffusion. Il désigne le moyen technologique qui permet de diffuser sur internet des fichiers audios ou vidéos.

Lancé il y a déjà quinze ans en France, le podcast devient un média à part entière, avec ses codes d’écriture, ses sujets, son public et peut-être bientôt son modèle économique.

 

Le podcast, l’outil qui révolutionne le monde de la communication

 

L’univers du podcast est en pleine effervescence en ce début d’année 2021, avec une audience plus nombreuse et plus large. Il est l’une des activités audio qui s’est le plus développée ces cinq dernières années. Provenant de stations de radio, de marques, de média, de chaînes, il charme les adeptes d’audio cherchant un contenu correspondant à leurs aspirations mais aussi le grand public avec les influenceurs et les personnalités. Pour répondre à ce flux de demande, l’offre s’élargit et cherche à se développer encore avec de grands noms de la presse écrite qui se lancent aussi comme le Parisien, le Monde, ou encore Les Echos.

Les journaux, la télé ou encore la radio s’adaptent à cette mode et essayent de faire leur place dans ce monde en créant à leur tour des podcasts et en se différenciant grâce aux sujets abordés. Ils suivent les tendances initiées par les médias anglophones comme le New York Times et ses podcasts ou encore les marques et les nouvelles startups qui utilisent ce moyen de communication pour faire passer un message aux jeunes créateurs de contenus ou entrepreneurs qui souhaitent se lancer.

L’initiative française la plus récente est “code source” lancée par le Parisien en mai 2019 ou encore la story par les Echos. Ces deux programmes ont connu un grand succès avec plus de 2 millions d’écoutes. En septembre, le journal Le Monde a suivi cette tendance en collaborant avec Spotify et en mettant à l’oral son contenu écrit.

 

Le podcast, un format à succès

 

Les créateurs de contenus podcasts ont profité de l’année 2020, marquée par la pandémie du Covid-19, pour faire parler d’eux. Le nombre d’épisodes publiés sur les plateformes a considérablement augmenté. Aussi, plus de 104 millions de podcasts ont été téléchargés ou écoutés en streaming au mois de novembre 2020 (sur la base des éditeurs clients de la mesure eStat Podcast de Médiamétrie).

Les podcasts mis en ligne en 2020 ont quasiment triplé selon Chartable, passant de 319 000 en 2019 à plus de 885 000 en 2020, soit dix-sept fois plus qu’en 2015…

Arrivent en tête les émissions éducatives, devant les émissions culturelles, sociétales ou artistiques.  À noter, 30 % des podcasts proposés en 2020 n’ont pas dépassé les deux épisodes, 23 % en comptent à l’inverse plus de 10 et donnent donc assez régulièrement rendez-vous à leurs auditeurs.

La durée moyenne d’écoute d’un épisode de podcast est de 26 minutes. Cependant, de nombreux podcasts plus longs, restent tout de même très écoutés et appréciés du public car ils ont une promesse éditoriale qui donne envie aux auditeurs d’écouter de longs épisodes en entier.

 

Un podcast engagé

 

Les marques communiquent d’une façon plus engagée, et les créateurs de contenus sur des plateformes d’expression : media traditionnels, réseaux sociaux et aussi podcasts. Le podcast engagé semble devenir l’objet d’expressions adaptées pour parler de sujets sensibles et sociétaux.

Certains créateurs de contenus utilisent ce format pour sensibiliser leur communauté et faire passer des messages sur les enjeux d’aujourd’hui et de demain : la pollution, le féminisme, l’homophobie… Le podcast est donc une plateforme engagée et libre qui véhicule des sujets importants de la vie courante.

 

Les cibles des podcasts

Les cibles des podcasts : tranches d’âges, canaux de découverte, durée moyenne d’un podcast.

 

Le Podcast s’invite aussi dans les réseaux sociaux avec Clubhouse qui reprend son format de discussion en ajoutant l’aspect communautaire, c’est donc une application qui permet, via des rooms privées et sur invitation, de converser à plusieurs. 

 

Clubhouse, le réseaux 100 % vocal

 

Pour la première fois, Clubhouse propose une expérience réseaux sociaux uniquement vocale. Il est en effet impossible de communiquer par écrit, de partager des photos ou des vidéos. Le concept est de permettre aux utilisateurs de l’application de participer à des conversations ou de les créer en fonction de leurs intérêts.

La force de cette application est qu’elle permet à l’utilisateur de se sentir spécial et de faire partie d’un groupe de personnes sélectionnées, comme une sorte de groupe fermé qui serait très sélectif. Cela donne alors envie aux participants de rejoindre ces groupes et de prendre part aux discussions.

Le principe de cette application ne s’éloigne pas beaucoup de celui du podcast : promouvoir l’échange, le débat et la prise de parole. Toutefois l’équilibre est délicat à trouver : en étant trop sélectif, on ne rencontre pas toujours son public. Si la bulle est trop restreinte, ils n’y trouveront pas d’intérêt,  si elle est trop vaste, ils vont se perdre dans le flot de contenus.

Clubhouse, est une  plateforme qui cible les leaders d’opinion, et les amoureux du débat.

Les organisateurs ont en effet la possibilité de choisir qui aura l’honneur d’assister à leur prise de parole (dans une limite de 5000 personnes par salle) et décident quand l’audience peut parler.

L’application connaît un réel engouement et est déjà valorisée à 1 milliard de dollars. Le 31 janvier,  le géant Elon Musk a rempli deux salles virtuelles de 5000 auditeurs ce qui a permis à l’application de faire un énorme buzz et de faire parler d’elle mondialement.

 

Un succès durable ?

 

La difficulté est de savoir si cette application a réellement un futur. Il est difficile de dire si ce succès perdurera mais une chose est sûre, le contenu que l’application propose manque d’originalité, de diversité et de nombreuses catégories sont encore vides. Il est par conséquent un peu tôt pour prédire le succès de Clubhouse.  Même si cette dernière connaît un succès fou et fait parler d’elle. Cette mode du distanciel et des webinars demeurera-t-elle une fois la pandémie finie ? Cette question est très importante car Clubhouse ou d’autres applications  audio qui avaient tout misé sur cette stratégie pourraient se retrouver au cimetière de la hype des applications.

Podcasts, messages vocaux, Books Audio, la communication par la voix fait partie de notre quotidien. Écouter des podcasts sur des sujets passionnants, écouter quelqu’un nous lire notre livre préféré, envoyer une note vocale car cela est plus pratique, toutes ces nouvelles fonctionnalités nous facilitent la vie et on ne peut plus s’en passer. L’univers de l’audio connaît un véritable renouveau. Il permet de répondre à un monde qui nous pousse à devenir toujours plus multitâches et efficaces.

 

Sources : Les numériques, Le Monde, Médiamétrie

 

Nour, Team NEXTON

Partagez l'article

Retour sur notre dernière formation agile

Conseil, accompagnement et production digitale
5-7 rue Saint Fiacre 75002 Paris
01 81 69 73 90