Pourquoi le transfert de savoirs est-il si important chez NEXTON ?

10 novembre 2020

Dans une entreprise, les collaborateurs s’entraident, se conseillent mutuellement, naturellement et souvent de façon informelle. Pour beaucoup il s’agit de simples relations de travail, mais en réalité, c’est un vrai levier de développement des compétences.

Compétences ? Vous avez dit compétences ?

Si la compétence apparaît aujourd’hui dans la vie professionnelle comme le Graal, le questionnement réel porte sur sa définition dans un premier temps.

Le consensus s’accorde à dire qu’elle renvoie à un prisme intégrant les savoirs, les savoir-faire et les savoir-être. Néanmoins, au-delà de cette conceptualisation désormais intégrée dans les esprits des spécialistes du sujet, les nouveaux modes d’organisation et les impacts de la communication (interne et externe, managériale, projet…) font la lumière sur la capacité des collaborateurs à mobiliser leur capacité à faire, à faire faire ou bien encore à s’adapter et anticiper.

Cette approche montre bien que de nouveaux axes de travail sont à envisager pour développer ses compétences : intelligence émotionnelle, intelligence situationnelle, quotient collaboratif, empathie et adaptabilité ; autant de clés qui mettent à rude épreuve les formes classiques d’apprentissage.

Les études réalisées sur la mémoire et l’apprentissage (et la cognition au sens large) montrent que l’individu dispose de ressources potentielles multiples et variées, dont la combinaison assure un ancrage pertinent des connaissances pour une utilisation opérationnelle optimale.

Au-delà des ressources intellectuelles dont nous disposons tous, nous avons également un panel important d’outils pour apprendre. Ainsi, même si nous avons accès facilement, rapidement, gratuitement et librement à des bases de données de savoirs vastes et plus ou moins pertinents, il reste une part de ce « truc », de cette « astuce », qui fait la différence et que la « recette » est franchement réussie !

Vous voyez ou je veux en venir ?

Je parle de l’expérience. Cette situation vécue et éprouvée qui fait que « si je devais refaire ma recette, je la referais différemment, parce que je sais où j’ai commis une erreur et je sais maintenant comment faire mieux la prochaine fois ».*

Mais alors, où trouve-t-on ce savoir-faire ?

Chez les collaborateurs expérimentés, sans aucun doute, mais aussi chez les spécialistes, ou bien encore chez celles et ceux qui ont pris part à des projets riches d’enseignement et qui ont mis en perspective leur expérience (auto-analyse de la pratique et de la posture).
Finalement, là n’est pas la question !

La richesse de l’expérience réside dans la capacité à la partager, à la mettre à nue pour offrir à son équipe toute la hauteur nécessaire pour faire de l’apprentissage une valeur ajoutée immédiate et riche de sens.

Mais alors, comment faire ?

En un mot : échangez !

C’est en échangeant dans la sphère collaborative que nous pouvons cartographier l’ensemble des expériences vécues par tous et pour tous, en poussant la démarche plus loin, en identifiant ces « trucs et astuces », ces « raccourcis », ces « savoir-y-faire », ces « tours de main », ces « tips » qui font la différence.

Car à connaissance égale, compétence différente !

C’est encore plus vrai chez un client, un partenaire ou dans un projet qui a ses propres attentes. Ce point est important car le périmètre d’une mission ou d’un projet implique des expériences spécifiques à un environnement comportant ses propres circonstances, sa culture et sa vision. Ainsi, en optimisant les transferts de savoirs, c’est la garantie de préserver dans nos/vos compétences « ce qui fait la différence ».

Mais alors, pour quoi faire ?

Le principe de transfert de savoirs devient en soi un exercice de style : le collaborateur s’approprie la responsabilité d’un ingénieur pédagogique. Il pense, donc il forme :

Une qualité non négligeable, les organisations devenant de plus en plus apprenantes.

Et le tutoré dans tout ça ?

En plus de connaître les bons ingrédients de la recette, il apprend à gérer le temps de cuisson. Plus sérieusement, il développe plus rapidement et a minima, le bon questionnement lui permettant d’aller au-delà de la simple exécution. N’est-ce pas là la garantie de mûrir dans son développement professionnel pour s’adapter sur-mesure à nos environnements ?

Et chez NEXTON, comment transfère-t-on ?

Chez NEXTON, le développement des compétences est essentiel. Nous proposons différentes modalités afin d’offrir une expérience apprenante de qualité. De nombreuses typologies d’apprentissage y sont déclinées afin d’offrir la meilleure expérience de transfert de savoir

Le tutorat

Cette démarche consiste en une mise en relation entre un tuteur et un tutoré pour une approche de premier niveau et/ou immédiatement opérationnelle sur un outil, via un plan de transfert de savoir articulé autour d’objectifs pédagogiques. L’idée est d’obtenir une traçabilité de l’action afin d’en garantir le suivi, la réussite et la reconnaissance en tant qu’action de formation.

Le mentorat ou micro-coaching

Il s’agit ici de rapprocher un mentor et un mentoré avec pour objectif de développer une réflexion sur la posture et le positionnement lié à un environnement donné.

Le meet-up

C’est un évènement interne fédérateur qui donne la parole à un ou plusieurs collaborateurs sur une thématique actuelle permettant aux participants de s’assurer un premier niveau de veille ou d’information. L’objectif est de permettre à l’auditoire d’acquérir les connaissances basiques d’un sujet et favoriser l’acculturation aux environnements de travail.

L’atelier

Il s’agit d’un meet-up décliné en exercice ludo-pédagogique pour expérimenter les concepts et les éprouver opérationnellement.

Le parcours de formation interne

Cette action de formation consiste en une progression pédagogique détaillée qui permet au collaborateur de faire un tour d’horizon complet d’une thématique pour en acquérir tous les niveaux de connaissances. L’objectif à terme est d’intégrer une compétence métier significative grâce à l’accompagnement d’un consultant-formateur-expert.

Les communautés d’experts

Chez NEXTON, nous avons créé des communautés rassemblant des métiers et expertises. Elles sont alors fortement mobilisées dans la création d’un lieu de connaissance libre, convivial et pertinent. Ces espaces de travail collaboratifs permettent d’échanger et d’identifier des tuteurs-formateurs, des tutorés et des sujets de transfert de savoirs sur les méthodes de gestion de projet, agiles/scrum, design et développeurs.

 

Le service gestion de carrière, en collaboration avec les managers, rapproche les tuteurs des apprenants afin de cadrer le processus de transfert de compétences : définir les objectifs, les ressources, les prérequis et la capitalisation pour chacun des acteurs impliqués dans ce processus. L’enjeu est d’en assurer la qualité et la traçabilité, en un mot : sa valeur !

 

Philippe, Team NEXTON


*Top Chef

Partagez l'article

Expériences conversationnelles : les bots
Après 6 mois de télétravail, quel bilan ?

Conseil, accompagnement et production digitale
5-7 rue Saint Fiacre 75002 Paris
01 81 69 73 90