Quand Burger King nous sensibilise à la neutralité du Net

6 février 2018

4 minutes de lecture

Dans sa nouvelle campagne de sensibilisation, Burger King a décidé de s’éloigner un peu de son cœur de métier afin d’expliquer à ses clients le principe de préservation de la neutralité du Net.

Un principe peu connu 

La neutralité du Net est un principe fondateur d’Internet qui garantit le fait que les opérateurs télécoms ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d’information. Ce principe permet à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs ressources, d’accéder au même réseau dans son entier. En d’autres termes, il s’agit d’un principe simple de non-discrimination : tout le monde doit avoir accès aux mêmes contenus et aux mêmes informations sans traitement de faveur.

La neutralité du Net menacée aux Etats-Unis 

Or, le 14 décembre dernier, les États-Unis ou plus précisément la Commission Fédérale des Communications (FCC) a mis fin à ce grand principe en votant une loi. Afin de sensibiliser ses consommateurs à l’absurdité de celle-ci, Burger King a choisi de l’expliquer avec des Whoppers grâce à une campagne sur les médias sociaux.

Des Whoppers pour expliquer la neutralité du Net

Dans une vidéo diffusée sur Youtube, on découvre ainsi qu’un des établissements Burger King a proposé à ses clients trois prix différents sur les Whoppers : 25,99 $, 12,99 $ et 4,99 $. Ces tarifs ne sont pas basés sur les ingrédients ni même la taille du sandwich mais sur la rapidité du service. Plus votre sandwich est cher plus vous l’aurez rapidement. A l’inverse, si vous ne payez que 4,99 $ il faudra s’armer de patience pour recevoir votre encas. L’agence David Miami, à l’origine de l’opération, a d’ailleurs poussé la logique jusqu’au bout en changeant le nom des menus en « Hyperfast MBPS » ou « Slow MBPS » (Making burger per second).

En découvrant ce nouveau principe de vente, les consommateurs ont été choqués.

Pour eux, cette nouvelle règle est insensée et ridicule ! Cette campagne de sensibilisation a été relayée sur les réseaux sociaux aux États-Unis et embarque un lien vers une pétition Change.org pour préserver la neutralité du web et protester contre cette loi.

Burger King, un habitué des campagnes disruptives 

Une fois de plus, Burger King se démarque en proposant une campagne publicitaire originale. Il y a quelques mois déjà, la célèbre chaîne de Fast Food avait fait parler à travers une campagne de sensibilisation en Argentine nommée #UndiasinWhopper (un jour sans Whopper). Le principe ? Envoyer ses clients acheter leurs sandwichs chez McDonald’s pendant une journée ! En signe de solidarité avec leur concurrent qui organisait une collecte pour une association locale, Burger King a donc refusé de vendre des Whoppers à ses clients les encourageant ainsi à participer à la collecte.

Le principe de neutralité menacé en Europe ? 

Pour l’instant, une telle loi n’est pas à l’ordre du jour en France mais la décision des Etats-Unis inquiète. Affaire à suivre…

Dorothée

Partagez l'article

Troisième édition du MaddyKeynote
La transformation digitale c'est génial, accompagnée d'une conduite de changement c'est mieux !

Conseil, accompagnement et production digitale
5-7 rue Saint Fiacre 75002 Paris
01 81 69 73 90