Ce que vont changer les 280 caractères de Twitter

10 novembre 2017

3 minutes de lecture

Petit séisme mardi soir sur Twitter…. Après des mois de rumeurs, la plateforme a décidé de mettre fin à la limite emblématique des 140 caractères. Désormais, tous les utilisateurs ont le droit à 280 caractères sur le réseau social. En test depuis le mois septembre, Twitter a préféré augmenter le nombre de caractères de ses tweets. Parallèlement, le compteur de caractères est devenu un cercle en bas à droite. Dorénavant, il indique la progression du nombre de caractères dans votre tweet.

140 + 140

10 ans après sa création, le réseau social autorise donc ses utilisateurs à faire des tweets deux fois plus longs. C’est d’ailleurs par un tweet officiel que la plateforme a annoncé la nouvelle : « Nous allongeons la limite du nombre de caractères ! Nous voulons que ce soit plus facile et plus rapide pour tout le monde de s’exprimer ». De son côté, le fondateur du réseau social Jack Dorsey a plus sobrement tweeté « 140+140 ! ».

La possibilité d’exprimer un raisonnement

Le réseau social a constaté, après une phase de test, que les utilisateurs tweetaient plus facilement et plus souvent au-delà de 140 caractères. Cette augmentation du nombre de caractères permet également des évolutions linguistiques. Les utilisateurs ont désormais la possibilité d’exprimer un raisonnement là où les 140 caractères ne permettaient d’émettre qu’une idée simple. Par ailleurs, depuis plusieurs années, certaines voix s’élevaient pour protester contre la limite des 140 caractères arguant que cela empêchait une construction grammaticale juste. D’après le célèbre linguiste, Alain Rey, ce changement est plutôt positif car la possibilité de tweeter en 280 caractères « va permettre une expression plus correcte ».

Ce changement ne s’appliquera toutefois qu’aux caractères latins. Les tweets chinois, japonais, et coréens resteront limités à 140 caractères.

Des réactions mitigées

Du côté des twittos, les réactions sont pour l’heure plutôt mitigées. La nouvelle a largement été commentée dès mardi soir sur le réseau et le hashtag #Twitter280Characters figurait en bonne place dans les trending topics. Certains utilisateurs y voient une remise en cause de l’ADN de Twitter tandis que d’autres déplorent la « fin de la concision 2.0 » et dénoncent un « étalage soudain de la parole ».

Un objectif de croissance

Grâce à ce changement, Twitter espère capter des utilisateurs plus âgés qui demeuraient jusqu’à présent réfractaires à la limite des 140 caractères. Twitter deviendrait par la même occasion plus attractif pour les annonceurs. Une nécessité pour Twitter qui en 10 ans d’existence n’a jamais engrangé de bénéfices.

Dorothée

Partagez l'article

Désactivation du compte de Trump : Quelles conséquences pour Twitter ?
Orange Bank c’est (bien) parti !

Conseil, accompagnement et production digitale
5-7 rue Saint Fiacre 75002 Paris
01 81 69 73 90