Facebook : vers la fin annoncée des posts organiques ?

26 octobre 2017

3 minutes de lecture

Depuis quelques mois et dans quelques pays seulement (Slovaquie, Sri Lanka, Serbie, Bolivie, Guatemala, Cambodge, et Indonésie) Facebook teste un nouvel affichage : d’un côté les posts d’amis et les publicités, de l’autre les posts de médias, d’associations ou d’entreprises. Ce nouvel affichage suscite des inquiétudes car il pourrait fortement impacter la visibilité gratuite des pages.

Fil explorer vs Fil d’actualités

Dans la nouvelle interface Facebook, actuellement en test, on découvre l’onglet Explorer. Ce nouveau fil comprend les dernières actualités des pages que vous suivez ainsi que les posts les plus populaires sur Facebook. Ces dernièrs sont définies par l’algorithme Facebook et ont pour vocation de nous confronter à de nouveaux contenus comme c’est déjà le cas sur Instagram.

Le fil d’actualités ne contient quant à lui plus que les publications de vos amis, leurs interactions et les posts sponsorisés des pages.

Problème : l’onglet Explorer est peu visible et de ce fait, peu fréquenté.

Le déploiement de cette nouvelle interface dans le monde entier aurait donc pour conséquence de fragiliser les acteurs (marques, médias) qui ont misé sur les réseaux sociaux pour développer leur trafic, leurs pages étant de fait « exclues » du fil d’actualité des socionautes.

Une baisse du reach et de l’engagement

Les premiers tests le prouvent : Ce double affichage (Fil d’actu + Fil Explorer) entraîne une baisse conséquente du reach et de l’engagement. C’est par exemple, le cas de la Slovaquie pour laquelle les 60 principaux médias présents sur Facebook ont enregistré 4 fois moins d’interactions. Afin de compenser cette baisse, une solution devrait rapidement s’imposer pour toutes les marques : développer une stratégie de Social Media Advertising. Autrement dit, consacrer des budgets plus importants à la publicité sur Facebook.

Un retour aux sources pour Facebook ?

Suite aux nombreuses réactions suscitées par cette mise à jour, Facebook a publié un communiqué pour clarifier ce nouveau positionnement. Des tests sont effectivement en cours pour évaluer la pertinence d’un fil d’actualités sans publication de marques. Le déploiement n’est « actuellement pas planifié (…) à d’autres pays ». La plateforme assure, cependant, que les tests continueront dans les prochains mois.

Les posts organiques des pages vont-ils finir par être exclus du fil d’actualités ? Facebook souhaite-t-il revenir à son modèle d’origine basé sur l’interaction entre individus et sur la publicité ?

Dans l’attente de la validation ou non de ces tests, plusieurs médias spécialisés conseillent aux marques et aux médias présents sur Facebook de diversifier leurs sources de visibilité et d’acquisition de trafic.

Dorothée

Partagez l'article

#SparkLifeContest : des start-ups qui vous veulent du bien
Les dix points à retenir du #HUBForum 2017

Conseil, accompagnement et production digitale
5-7 rue Saint Fiacre 75002 Paris
01 81 69 73 90