Thecamp, le camp de base du futur #openthecamp

5 octobre 2017

4 minutes de lecture

Thecamp, c’est un étonnant écosystème, venu se planter au milieu de 7 hectares de garrigue, à Aix en Provence. Il faut imaginer une canopée en toile blanche, dressée au dessus de cylindres en verre et béton. Des bâtiments en bois, une piscine, des infrastructures sportives, des chambres d’hôtel et des espaces de coworking, des labs et un amphi viennent compléter la structure. Un cadre idéal où l’intelligence collective opère.

La première comparaison qu’on pourrait avoir en tête est la ressemblance à un campus à l’américaine mais l’originalité vient dans l’accessibilité pour tous : entrepreneurs, artistes, cadres en entreprise, étudiants, jeunes et collégiens. C’est un lieu qui se veut multiculturel, pluridisciplinaire et intergénérationnel. Tous ces acteurs se distinguent par leur parcours de vie. Ils sont invités à échanger, à créer des synergies, à réfléchir et repenser ce que sera demain, et à concrétiser de nouveaux projets. Tous sont aussi rassemblés autour de la même conviction : il devient crucial d’être un acteur de demain et de replacer les nouvelles technologies au service de l’homme et non pas l’inverse. thecamp a pour ambition un futur plus enthousiasmant pour l’Homme.

Les partenaires fondateurs privés et publics n’ont pas manqué de courage, d’audacité et d’optimisme. Pourtant, difficile de croire en un tel projet quand aucun équivalent ne préfigure dans le paysage français.
La soirée d’inauguration d’un tel camp du futur a eu lieu le 28 septembre. 1300 invités ont été conviés pour l’occasion. Une multitude d’ateliers ludiques étaient organisés : on pouvait s’octroyer une sieste musicale sous les arbres, remettre en question sa confiance et celle de nos amis en grimpant sur des cordes, se familiariser avec l’usage des tablettes numériques et aussi apprendre davantage sur l’intelligence artificielle grâce à une salle dédiée…

Corinne Vezzoni, l’architecte sollicitée pour concrétiser thecamp était disponible et donnait des explications sur ce bâtiment à qui le souhaitait.
Le président, Jean Paul Bailly s’est exprimé en rappelant l’importance de croire en ses rêves, d’aller au delà des contraintes. Si thecamp s’admire aujourd’hui, il n’est pas sans rappeler les 18 mois de travaux, de longue haleine qui l’ont précédé.

S’en est suivi un émouvant hommage à Frédéric Chevalier qui est le papa de thecamp. C’est un lieu qui n’existait pas alors ils ont décidé de le concevoir. C’est à nous d’aller au delà de nos convictions et de réfléchir à l’avenir. Nous avons les cartes en mains, à nous d’en faire bon usage !

Partagez l'article

Pourquoi le Social Selling est-il essentiel à votre business ?
Pourquoi les entreprises externalisent-elles ?

Conseil, accompagnement et production digitale
5-7 rue Saint Fiacre 75002 Paris
01 81 69 73 90